Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Le Grand Ouest confirme son dynamisme démographique

Au 1er janvier 2015,  l’Insee a communiqué les derniers chiffres de populations légales millésimées 2012. Ceux-ci mettent en évidence un dynamisme maintenu du Grand Ouest et une accélération de la croissance démographique au cœur du bassin de vie nantais.

Les Pays de la Loire gagnent 30 000 habitants chaque année

Avec 3 632 614 habitants au 1er janvier 2012, la région des Pays de la Loire se place au 5ème rang des régions françaises en termes de poids démographique (derrière l’Ile de France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Nord-Pas-de-Calais) et la première des régions du littoral atlantique. Entre 2007 et 2012, la population des Pays de la Loire a progressé de +0,8% par an, soit plus rapidement que celle de la France métropolitaine (+0,5% par an). Sur ce plan là, la région des Pays de la Loire se place à la 4ème place (derrière la Corse, le Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes). Plus concrètement, cela équivaut à  30 000 ligériens supplémentaires chaque année sur le territoire.


La population de la Loire-Atlantique poursuit sa croissance

Au cœur de cette région dynamique démographiquement, le département de la Loire-Atlantique compte 1 313 321 habitants au 1er janvier 2012, soit 36% de la population régionale. Depuis 2007, sa population a enregistré une croissance de 1,0% par an, plus rapide que ce qu’on observe à l’échelle régionale. Cette dynamique démographique est portée tout autant par le solde naturel que migratoire. Toutefois, on note, par rapport au début des années 2000, un ralentissement de cette croissance qui s’élevait à +1,2% par an entre 1999 et 2007.

Dans les 23 intercommunalités de Loire-Atlantique


L'aire urbaine de Nantes compte près de 900 000 habitants et gagne 9 000 habitants chaque année

Dans ce contexte, le bassin de vie nantais confirme son dynamisme. En effet, l’aire urbaine de Nantes (114 communes dont 6 sont situées en dehors de la Loire-Atlantique) affiche en 2012 une population de 897 713 habitants et continue sa progression à raison de +1,1% par an depuis le début des années 2000.

Ce nouveau millésime de l’Insee marque une rupture par rapport aux tendances observées ces dernières années sur la démographie du cœur du bassin de vie, c’est à dire les 24 communes de Nantes Métropole. En effet, au début des années 2000, l’accroissement démographique de Nantes Métropole avait ralenti  (+0,6% par an) après une croissance de population soutenue au cours des années 90 (+1,0% par an). Mais les derniers chiffres du recensement nous confirment une accélération de la croissance démographique sur la fin des années 2000 (+0,8% par an) dans l’agglomération nantaise qui passe officiellement la « barre » des 600 000 habitants.

Entre 2007 et 2012, on compte donc près de 4 500 habitants supplémentaires chaque année sur Nantes Métropole (dont 38% sur le territoire de la ville de Nantes), contre + 3 250 entre 1999 et 2007. Parmi les moteurs de ce dynamisme, le solde naturel joue une part prépondérante : il représente 78% de l’accroissement démographique et le solde migratoire estimé 22%.

Ainsi, on observe un recentrage de la dynamique démographique du bassin de vie nantais en son cœur : aujourd’hui, Nantes Métropole représente 46% de la croissance démographique de l’aire urbaine de Nantes contre 36% entre 1999 et 2007.

Dans les 24 communes de Nantes Métropole

 

Pour en savoir plus : "Nantes Métropole - Chiffres et repères : Population, Ménages, Actifs, Emplois, Logements"

 

Partagez