Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Une baisse significative de la consommation d'espace sur le SCoT du Pays de Retz

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) porté par le Pays de Retz et approuvé en 2013 s’est doté d’un Observatoire, dont la vocation est de suivre la mise en œuvre des orientations du SCoT, de permettre le partage d’expériences et de préparer une éventuelle adaptation des objectifs aux dynamiques constatées sur le territoire (retrouvez ici en téléchargement la première publication de l'Observatoire territorial du Pays de Retz).

Dans ce cadre, et en s’appuyant sur l’Observatoire des espaces et du foncier (ODEF) développé par l’Auran avec ses adhérents et partenaires, ont été analysés au regard des objectifs du SCoT, les premiers résultats issus de l’analyse de la photographie aérienne de 2012. Ces données peuvent être mises à disposition des communes et Intercommunalités lors de l’élaboration ou la révision de leurs documents d’urbanisme dans le cadre d’une convention avec l’Agence et le Pays de Retz.

Le SCoT Pays de Retz s’est donné pour objectif de réduire sa consommation d’espace par l’urbanisation : - 30% pour les espaces à vocation résidentielle et mixte et - 10% pour les espaces à vocation économique. Ces objectifs sont basés sur l’analyse de la période 1999-2009. Durant ces 10 années, ce sont 162 hectares par an qui ont été consommés par l’urbanisation (moyenne annuelle, redressement 2015).

L’analyse de la photographie aérienne réalisée en 2012 révèle une diminution globale de 29% de la consommation d’espace par l’urbanisation sur l’ensemble du territoire du SCoT entre 2009 et 2012, par rapport à la moyenne observée entre 1999 et 2009.

Cette diminution de la consommation d’espaces par l’urbanisation sur le territoire du ScoT Pays de Retz s’inscrit dans un contexte de baisse globale de la consommation de l’ensemble des territoires des SCoT de Loire-Atlantique accompagnés par l’Agence (pour en savoir plus ).

Sur le territoire du SCoT Pays de Retz, cette diminution est de 34% pour le tissu urbain résidentiel et mixte et de 6% pour les sites d’activités et spécialisés. A l’échelle du SCoT, les objectifs de réduction de consommation d’espaces par l’urbanisation sont donc atteints concernant l’habitat, et la tendance est également à la baisse pour les sites d’activités et spécialisés. On peut noter que près de la moitié (45%) de cette consommation d’espace est réalisée au sein du tissu urbain constitué (dents creuses, espaces sous utilisés de grandes parcelles…).

A l’échelle des intercommunalités, les territoires ont au moins stabilisé leur consommation d’espace. Certaines l’ont diminuée de façon significative.

La consommation d'espaces par l'urbanisation en ha/an