Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

L’impact de la circulation automobile sur l’accessibilité de la métropole nantaise le mardi matin à l’heure de pointe

Ces différentes données sont extraites du numéro 34 des synthèses de l’Auran consacré aux premiers résultats issus d’un outil développé par l’Auran et à son initiative, Metrosat, visant à mesurer les effets de la circulation routière sur l’accessibilité de la métropole nantaise à partir des temps de parcours en voiture renseignés sur Google Maps.

47 minutes pour rejoindre, en moyenne, le centre de Nantes depuis les communes de l'aire urbaine
Au mois de mars 2018, il est mis 27 minutes en moyenne pour rejoindre la ville centre de Nantes depuis la centaine de communes qui compose l’aire urbaine nantaise dans les meilleures conditions de circulation (temps minimum). Le mardi entre 8h00 et 8h30, il est mis en moyenne 47 minutes pour rejoindre le centre de Nantes.

20 minutes perdues, en moyenne, du fait de la circulation automobile, pour rejoindre le centre de Nantes depuis les communes de l'aire urbaine
Au mois de mars 2018, il est mis en moyenne 20 minutes de plus que le temps de référence de 27 minutes pour rejoindre la ville centre de Nantes du fait de la circulation automobile. Le pourcentage de temps en plus lié à la congestion routière est de 79% (il est mis « 79% de temps en plus pour réaliser le trajet » dans les conditions « réelles » de circulation).

4 minutes en plus perdues en 2018, en moyenne, par rapport au début d'année 2017
Les données observées indiquent, entre 2017 et 2018, une légère augmentation des temps de parcours des trajets vers Nantes le mardi matin entre 8h00 et 8h30, engendrant logiquement une augmentation du pourcentage de temps en plus lié à la congestion (environ 20 minutes sont perdues pour rejoindre le centre de Nantes, plutôt que 16 minutes en début d’année 2017).

89% de temps en plus pour rejoindre le centre de Nantes depuis les communes du sud-Loire du fait de la circulation automobile, 67% de temps en plus depuis les communes du nord-Loire
Les communes du sud-Loire apparaissent globalement plus impactées que celles du nord-Loire par la congestion du réseau routier. Leurs temps de parcours pour rejoindre la ville de Nantes sont moins importants en moyenne (ce qui est logique, ces communes sont globalement plus « proches » du centre de Nantes du fait de la forme de l’aire urbaine), toutefois, les temps en plus liés à la circulation et la part de temps en plus que cela représente sont eux bien plus importants (89% de temps en plus, contre 67% pour les communes du nord-Loire). Ce sont logiquement les franchissements de la Loire, fréquemment saturés aux heures de pointe, qui expliquent ces différences.

Consulter la synthèse n°34 : La circulation sur Nantes, ça coince ou pas ?
  • 47 minutes

    pour rejoindre, en moyenne, le centre de Nantes depuis les communes de l'aire urbaine

  • 20 minutes

    perdues, en moyenne, du fait de la circulation automobile, pour rejoindre le centre de Nantes depuis les communes de l'aire urbaine

  • 4 minutes

    en plus perdues en 2018, en moyenne, par rapport au début d'année 2017

  • 89 %

    de temps en plus pour rejoindre le centre de Nantes depuis les communes du sud-Loire du fait de la circulation automobile, 67% de temps en plus depuis les communes du nord-Loire

Partagez