Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Le dynamisme économique de Nantes Métropole : un atout partagé

En 2012, l’agglomération nantaise concentre 67 % des 10,5 milliards d’euros de salaires créés par l’activité économique en Loire-Atlantique. La croissance annuelle moyenne des salaires y est aussi plus importante qu’au niveau national (+ 8 % contre + 5 % entre 2009 et 2012). Si l’emploi reste concentré dans la métropole, le processus de périurbanisation tend à élargir le bassin d’habitat.

Une partie des richesses générées sur Nantes Métropole sont donc redistribuées à l’échelle du reste du département. Les 22 autres territoires intercommunaux de Loire-Atlantique captent ainsi 1,7 milliard d’euros des salaires perçus par leurs habitants travaillant sur l’agglomération nantaise.

L’intensité des flux domicile-travail renforce le jeu d’interdépendances entre agglomération et périphérie. Par son rayonnement, la métropole nantaise nourrit les autres intercommunalités du département sans entraver leur développement économique. Par la qualité de leur cadre de vie, ces territoires intercommunaux renforcent durablement l’attractivité de l’agglomération. 

Pour en savoir plus, retrouvez en téléchargement la publication Le dynamisme économique de Nantes Métropole : un atout partagé

 

Champs :

Salaires : il s’agit ici des salaires nets perçus par les salariés.

Masse salariale : les masses salariales correspondent à l’ensemble des salaires nets perçus par les salariés selon le couple EPCI de travail - EPCI de résidence. Pour les multi-actifs, les salaires sont tous localisés au lieu de travail du poste principal. Lorsque lieu de travail et lieu de résidence diffèrent, les masses salariales sont dites captées par le lieu de résidence et évadées du lieu de travail.

Actifs : il s’agit ici des actifs salariés.

  • 10,5 milliards d’euros

    de salaires sont créés par l’activité économique en Loire-Atlantique en 2012.

  • 7 milliards d’euros

    C’est la somme des salaires créés par l’activité économique en Loire-Atlantique que concentre Nantes Métropole en 2012.

  • 1,7 milliard d’euros

    C’est la somme des salaires perçus par les actifs travaillant sur Nantes Métropole tout en résidant dans un des 22 autres territoires intercommunaux du département. 

  • de 11 à 79 %

    entre les EPCI du département de Loire-Atlantique. 11 % des salaires des actifs habitant la Carene sont gagnés à Nantes Métropole. 79 % des salaires des actifs habitant la CC Sèvre Maine et Goulaine sont gagnés à Nantes Métropole. Ces écarts correspondent à la part, variable selon les EPCI, des actifs travaillant à Nantes Métropole et résidant dans chacun de ces EPCI.

  • + 8 % par an

    C’est la croissance des salaires des actifs sur Nantes Métropole entre 2009 et 2012 (contre 5 % au niveau national)

  • 250

    C’est ce qu’un salarié qui travaille à Nantes Métropole tout en résidant dans un autre territoire intercommunal du département gagne de plus qu’un salarié résidant « et » travaillant dans ce même EPCI.

Partagez