Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

L'alimentation dans le Pays de Retz

Lauréat de l'Appel à Projets lancé par la Région des Pays de la Loire, l’État et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise en Énergie (ADEME), le Pays de Retz s'est engagé dans une démarche de Projet Alimentaire de Territoire (PAT) à la fin de l’année 2018. Ces PAT visent à construire, collectivement à l’échelle d’un territoire, une stratégie alimentaire portant sur les différents champs du système (« de la fourche à la fourchette ») répondant aux enjeux sociaux, environnementaux, économiques et de santé.

Le PETR du Pays de Retz a réuni une centaine d’acteurs le jeudi 12 décembre 2019 à Sainte-Pazanne. Dans ce cadre, et en préambule, l’Auran a présenté les principaux résultats du diagnostic alimentaire territorial. En effet, le décryptage des différents outils et acteurs du système alimentaire à cette l’échelle est un prérequis indispensable à la définition d’actions.

En partenariat avec le PETR du Pays de Retz, l’Auran a analysé « la manière dont les hommes s’organisent, dans l’espace et dans le temps, pour obtenir et consommer leur nourriture » (Malassis, 1994). L’analyse des informations et données statistiques disponibles a été complétée par la réalisation d’une trentaine d’entretiens et deux enquêtes (auprès des producteurs et productrices et des structures de restauration collective). Une synthèse dédiée « Vers une alimentation de proximité et de qualité dans le Pays de Retz » est mise en ligne sur le site de l’Agence.

Sources de données pour les chiffres présentés : Source des données : Auran, CCI Nantes-Saint Nazaire OLC 2017, Infogreffe, Insee – RP 2016, Insee – Sirene 2018.
  • 154 032 habitants

    dans le Pays de Retz au 1er janvier 2016

  • 30 000 repas

    servis tous les jours en restauration collective (principalement restauration scolaire et médico-social)

  • 1 580 exploitations agricoles

    dont les deux tiers avec une activité d’élevage comme activité principale

  • 11 AMAP

    alimentées par 23 agriculteurs ou agricultrices installés sur le Pays de Retz, et 6 hors du territoire

  • 246 commerces alimentaires

     à fin 2017

  • 50 industries agro-alimentaires

     dont 7 emploient plus de 50 salariés (hors artisanat commercial)

Partagez