Aller au contenu principal

Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise

L’Agence d’urbanisme de la région nantaise (AURAN) produit des analyses, décrypte les tendances et actualise des données pour les collectivités. C’est un outil partenarial d’aide à la décision pour les élus et une ressource pour la compréhension et la mémoire des territoires.

Toujours plus d'habitants : quelles politiques publiques pour y faire face ?

Seul département de la région Pays de la Loire à voire sa croissance augmenter entre la période 2013-2018, la Loire-Atlantique compte 1 412 502 habitants au 1er janvier 2018. Cette dynamique soutenue concerne tous les territoires comme par exemple Pornic agglomération (+1,5%), Erdre et Gesvres (+1,8%), Nantes Métropole (+1,4%), Clisson agglomération (+1,2%).

L’aire d’attraction de Nantes (116 communes) compte près d’un million d’habitants. Comme presque partout en Loire Atlantique, la croissance démographique y est forte avec + 1,4 % par an, soit + 13 600 personnes chaque année entre 2013 et 2018. L’aire d’attraction de Nantes est ainsi la 2e la plus dynamique sur la période 2013-2018 en combinant des soldes naturel et migratoire largement positifs.

Installée depuis plusieurs années, cette dynamique démographique va se poursuivre pour l’ensemble des intercommunalités de Loire-Atlantique. Cette dynamique est alimentée par des fondamentaux toujours d’actualité : besoins de formation supérieure, attrait pour les territoires littoraux, économie diversifiée et dynamique, etc. Dans 10 ans, la Loire-Atlantique pourrait compter 160 000 habitants supplémentaires.

Il est indispensable de tenir compte de la réalité de cette dynamique incontournable et plus que jamais de travailler collectivement à en gérer les conséquences.

Télécharger la publication
Partagez